GAN Belgique intègre la pratique professionnelle « sur le terrain » dans les parcours de formation des jeunes

Les jeunes apprennent véritablement leur métier sur le terrain. Face à ce constat, plusieurs entreprises belges et organisations patronales ont décidé d’unir leurs forces. Sous la coupole Global Apprenticeship Network (GAN), elles invitent les instances gouvernementales belges et des établissements d’enseignement à intégrer la pratique professionnelle sur le terrain dans les parcours de formation, en ciblant prioritairement les jeunes. Une approche qui ouvrira la voie à l’apprentissage tout au long de la vie …sur le terrain aussi !

Basé en Suisse, le GAN regroupe de grandes entreprises, des PME et des organisations patronales qui travaillent ensemble pour promouvoir l’apprentissage sur le terrain. Il propose aujourd’hui de reproduire son approche en Belgique. Objectif de cette coupole GAN Belgique : réduire l’écart entre les réelles compétences des jeunes et les attentes du marché du travail. Un écart qui se traduit dans les chiffres de chômage élevés pour les jeunes en Belgique : 35% des jeunes bruxellois entre 18 et 25 ans sont sans emploi, ce qui équivaut à plus de deux fois le taux de chômage moyen à Bruxelles (13,1%). En Wallonie le taux de chômage moyen est de 19,2% et 26,8% des jeunes wallons sont au chômage.

Les possibilités d’apprentissage au travail (par exemple, un stage de trois mois) sont parfois trop courtes pour que les jeunes puissent réellement avoir une bonne idée de ce qu’ils feront dans le secteur dans lequel ils se retrouveront, estime GAN Belgique. « C’est assez dommage, car une possibilité d’apprentissage au travail adéquate, qui relie l’enseignement directement aux demandes du marché du travail, est une des clefs pour réduire ce mismatch sur le marché du travail. »

En Belgique, un jeune à la recherche d’une formation lui permettant d’entrer en contact avec le marché du travail se retrouve limité dans ses choix. Et, si l’on exclut les formations prévoyant un stage de quelques mois, il reste très peu de formations qui proposent une forme de pratique professionnelle sur le terrain digne de ce nom. Les entreprises belges ont de plus en plus confiance dans cette nouvelle forme de formation.

Le Global Apprenticeship Network en Belgique

GAN Belgique veut remédier à cette situation. Nico Reeskens, Country Manager de The Adecco Group Belgique, a pris l’initiative de fédérer les bonnes volontés autour de ce projet. Résultat : une sorte de Task Force composée de 19 entreprises et organisations patronales qui ont décidé d’unir leurs forces afin d’intégrer, d’une manière plus importante, l’apprentissage sur le terrain dans la carrière académique des jeunes.

« Les formes traditionnelles de l’enseignement ne parviennent plus à répondre aux attentes d’un marché de l’emploi en pleine mutation. Les ‘soft skills’ ou compétences relationnelles telles que l’esprit d’équipe, la créativité, la pensée critique, l’autoréflexion, l’empathie, … prennent davantage d’importance. Nous devons nous efforcer à créer un système d’éducation qui prépare les jeunes aux jobs de demain. Déjà pas mal d’actions sont mises en place autour de l’apprentissage au travail, mais ses actions sont encore trop fragmentées. L’ambition de GAN Belgique est de renforcer le lien entre le secteur privé, l’enseignement et le gouvernement en connectant des initiatives ayant un lien avec l’apprentissage au travail existantes et d’améliorer l’image. »
Nico Reeskens, Président de GAN Belgique et Country Manager de The Adecco Group Belgique.

Des membres de global GAN comme Accenture, Nestlé, IBM, Microsoft et The Adecco Group vont participer activement au projet belge, rejoints par d’autres entreprises comme Aveve, Colruyt et G4S. GAN se concentre aussi sur les petites et moyennes entreprises pour plaider en faveur d’un lien plus étroit entre l’enseignement et le marché du travail. GAN Belgique va aussi partager et échanger sur les compétences et les et les expériences qui créent des ponts entre l’enseignement et le monde du travail.

Projet international

« Depuis quelques années déjà, le GAN unit ses forces dans différents pays pour trouver des solutions au chômage des jeunes. La formation, et principalement le stage qui associe le monde de l’enseignement et le monde du travail, a fait ses preuves. C’est la seule façon de s’assurer que les compétences apprises répondent effectivement à ce que recherche le marché du travail. Cela permet également d’ouvrir la voie et de faciliter l’accès à l’apprentissage tout au long de la vie sur le terrain. »
Alain Dehaze, CEO de The Adecco Group et Président de GAN International.

Le GAN a été fondé en Suisse, où l’apprentissage sur le terrain est un concept déjà bien ancré dans le monde de l’enseignement et du travail. Aujourd’hui, le GAN est actif en France, en Espagne, en Turquie, en Indonésie, en Argentine, en Colombie, au Mexique, au Costa Rica, en Tanzanie et au Malawi.

A propos du GAN :

Le GAN (Réseau Mondial pour l’Apprentissage) est une coalition d’entreprises, de PME, d’organisations internationales et d’organisations patronales. Les partenaires fondateurs sont, entre autres, l’Organisation Internationale du Travail (OIT), l’Organisation Internationale des Employeurs (OIE), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et Business at OECD (BIAC). Leur objectif primordial est d’encourager les initiatives des entreprises qui apportent des compétences aux jeunes dont ils ont besoin dans les entreprises et de donner des possibilités professionnelles, avec des stages et de l’apprentissage sur le lieu du travail.

Le GAN est un réseau où des entreprises du secteur privé, des fédérations et des associations d’employeurs se réunissent pour créer plus d’opportunités, pour défendre le statut de l’apprentissage au travail, pour partager leurs meilleures pratiques et pour promouvoir le dialogue avec tous les intervenants pour ainsi pouvoir entreprendre des actions conjointes qui puissent améliorer le taux d’emploi des jeunes.

Les entreprises et fédérations qui participent

The Adecco Group, ABB, Accenture, Athlon, Attentia, Aveve, Colruyt, IBM, ISS, G4S, Microsoft, Nestlé, Ricoh, Suez, Zurich Insurance,FEB, UWE, BECI et Voka.

Plus d’info ?

Visitez le site du GAN Belgique ou contactez-nous par e-mail:  info@gan-belgium.org

2018-06-14T17:51:15+00:00 Non classifié(e)|